C’est au centre ville que nous avons rencontré l’équipe des « Enormous Pélicans » (après les avoir cherché pendant bien une demi-heure, merci Marie).

Pour changer des habitudes de l’acteur principal de leur court-métrage, la scène se passe torse-nu. Des roues changées, des histoires de concierge… ça change des cagoules et des armes à feux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.