Il aura fallu aller jusque dans les contrées lointaines de Blussans (si si, on vous dit que c’est loin) pour mettre enfin la main sur l’équipe des Enormoustache, occupés par leur tournage.

C’est dans une ambiance champêtre que nous accueille l’équipe au complet moins une, puisque Marine, membre du groupe, a délaissé l’équipe pour changer sa couleur de cheveux, selon les dires de ces co-équipiers (nous ne citerons pas ici les quelques propos injurieux proférés à son encontre) .

Il semble que nous ayons amené la pluie avec nous (ainsi que les quatre à strophes) mais les Enormoustache ne se démontent pas, ils n’ont pas dit leur dernier mot : ils déploient leur store pour éviter de noyer leur appareil photo et se livrent joyeusement au jeu de la petite interview (oui sinon ça sert à rien de faire cet article si on a pas d’interview).

« La tâche a été plus compliquée que prévue puisque nous avons changé d’idées mille fois et le scénario définitif n’a été approuvé que ce matin » nous confient-ils. Mais quand à savoir s’ils seront dans les temps, il leur paraît évident qu’ils respecteront les délais : « c’est le jeu après tout ».

En tout cas, ils quitteront la campagne profonde pour revenir en ville dès ce soir afin de commencer le travail de montage qui s’annonce assez long, surtout si, comme ils s’amusaient à le dire lors de notre arrivée, ils feront leur vidéo en stop motion à l’aide de windows movie maker. Faut-il y voir une innovation ayant dix ans d’avance sur tout le monde ? Peut-être bien.

Quoi qu’il en soit, nous sommes tous très impatients de voir leur travail, ainsi que celui des autres équipes, alors rendez-vous samedi soir.

A vos moustaches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.