Originaires de Strasbourg et du Pays de Montbéliard, ces nomades sont étudiants à l’UTBM, en BTS Audiovisuel et en Licence de Cinéma. Déjà présents au festival l’an dernier, ils ont décidé de jouer à la roulette franc-comtoise, en prenant un membre de l’organisation 2011 pour prendre part à la compétition dans leur équipe.

Pour eux, le FF1J est comme « une réunion de copains », « une sorte de pèlerinage. En plus, le café est gratuit et il fait beau ». Et s’ils sont revenus, c’est parce qu’ils nous auraient manqué (… pas faux).

Malgré le côté amical, leur désir de tout rafler est là, en particulier les DVD de Kubrick ! Ils veulent gagner les caméras aussi, et se la partager, pour en faire une « caméra hybride, un peu à la Frankenstein ».

Le sujet ne semble pas trop les inspirer, même s’ils trouvent que le sujet est assez ouvert. Ils veulent caser toutes les contraintes sans pour autant respecter totalement le sujet.

Cette année, pas de zombies, momies et autres morts-vivants : nous aurons à la place un super héros, des squelettes et autres fantaisies sorties tout droit de l’univers fantastique/science-fiction. Un sorte de melting pot entre Tarantino et Nolan : Nolanino, dont le titre pourrait être Cowboy VS Aliens 2 : le retour de la cancoillotte.

Et pour finir en beauté : Pingouin. Ou « Bastien ne fait rien ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.