Il est midi. Pendant que certains savourent un délicieux repas, les équipes sont enfermées dans leur salle pour terminer leur montage.

Les couloirs sont déserts, on entend de temps à autre des cris dignes d’un film de fantômes.

L’effervescence aura lieu dans peu de temps, quand la douce odeur des repas viendra embaumer les couloirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *