Il est midi. Pendant que certains savourent un délicieux repas, les équipes sont enfermées dans leur salle pour terminer leur montage.

Les couloirs sont déserts, on entend de temps à autre des cris dignes d’un film de fantômes.

L’effervescence aura lieu dans peu de temps, quand la douce odeur des repas viendra embaumer les couloirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.