Le côté pile, ce sont les équipes qui s’activent, les cassettes qui s’empilent. Des acteurs en face à face, des voitures qui pilent, des pilotes à la recherche de la parfaite façade.

Le côté face, c’est le jury et son sex-appeal capillaire, les repas dans un fastueux restaurant, de fascinants pilons, un humour désopilant et fascinant.

J’ai peur que l’on m’efface, qu’on me mette au pilori de l’ignorance, qu’on m’épile en guise de préface, mais je sais que quoi qu’ils fassent je tombe pile. Je ne perdrais pas la face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.