On l’avait compris dès le départ, l’équipe des CNT-CNC est très motivée. Ils ont visiblement organisé des sous équipes pour tourner et monter les scènes en flux tendu et se relayer pour se reposer. Ainsi, si certains ont pû dormir quatre heures cette nuit, d’autres ont seulement eu droit à une petite heure de repos (sûrement sous surveillance rapprochée du chef d’équipe). Leur pilote a même été envoyé presque seul s’occuper du ravitaillement en nourriture, afin de ne pas interrompre le tournage pendant le temps du midi.

Même leurs mises en scènes sont sérieuses, au point que les passants se sont laissés avoir par leur fausse prise d’otage (et ce malgré un van blanc et aux vitres non teintées).

Les CNT-CNC, une équipe trop sérieuse ? (ou pas)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.