Lorsque nous sommes allés interviewer les Quatre à Strophes, l’équipe n’était pas au complet. Un des membres a en effet été enfermé « à l’insu de son plein gré ». Mais ne vous inquiétez pas, nous avons tout de même réussi à faire une photo de toute l’équipe, du moins à une porte près.

L’équipe des Quatre (qui sont en fait Cinq) est composée d’étudiants des Universités de Nice et Orléans. Le FF1J n’est pas une expérience bien nouvelle pour eux, puisque certains de leurs membres sont là depuis la première édition. Et autant dire que l’expérience se ressent dans leur approche du festival. Boissons énergisantes et micro siestes sont au programme pour tenir le coup jusqu’à la fin du compte à rebours.

Contrairement à d’autres, ils ont la langue bien pendue, et n’hésitent pas à dénoncer un complot de la part des organisateurs. D’après eux, tout serait mis en œuvre pour les empêcher de travailler dans de bonnes conditions, et on ne peut que les croire en voyant la minuscule salle qui leur a été attribuée. Nous ne pouvons pas citer de noms ici, mais il semblerait que des personnes haut placées soient impliquées dans cette horrible conspiration…

Leur mot de la fin ? Chèvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.