CNT-CNC

Minuit. La nuit est tombée sur le campus depuis quelques heures déjà. L’équipe Lumière s’est bien amusée à colorer les couloirs et le bâtiment pour faire de cette prison bâtisse un musée havre de paix avec du bleu et du rouge. C’est tout choupi !

Mais ces merveilles ne déconcentrent pas les équipes. Ce n’est pas la première fois que l’association CNT-CNC (Centrale Nantes Télévision et Cinéma) de l’école Centrale de nantes participe au FF1J, mais l’équipe de cette année est exclusivement composée de nouveaux. C’est après plusieurs participations à des événements similaires et sur les conseils des anciens, qu’ils ont décidé de relever le défi des 50h.

Ils se disent impressionnés par l’accueil et la qualité des locaux, et affirment que le buffet de ce midi était excellent, mais démentent toute tentative de fayotage. Dans l’équipe Com’ on y croit pas beaucoup…

Les CNT-CNC n’ont, comme beaucoup d’autres équipes, pas prévu de dormir cette nuit, et si le café s’avère inefficace, la persécution sera le mot d’ordre pour tenir la troupe éveillée. Le responsable doit être un poil sadique … et la com’ approuve !

Le mot de la fin : Patladzhan. (Ça veut dire aubergine en arménien bulgare)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.