Sébastien De Salve De Bruneton, aussi appelé Slip’ par une bonne partie du staff, est en charge des équipes et des pilotes. De la préparation, à l’accueil et au suivi de ceux-ci, il était l’interlocuteur des participants.

Il s’était lancé le défi de ne pas dormir pendant 48h, nous l’avons questionné pour connaître le résultat de cette expérience : “J’ai du laisser tomber car je me serai endormi pendant la journée du samedi, alors qu’on a besoin de moi. J’ai quand même tenu 41h, ça n’a pas été si compliqué car j’étais très occupé.”

Slip'

Parmi ces occupations, il gérait le staff et les équipes et s’est également retrouvé à gérer quelques imprévus, comme les appels de la presse. Il a laissé entendre cependant qu’il était plus simple d’encadrer les équipes participantes que le staff : “Les équipes posent des questions et c’est normal car ils ne sont pas d’ici et ne connaissent pas nécessairement le festival. Le staff m’interroge de la même façon, mais eux ont déjà été briefés, entendre la même question plusieurs fois… C’est plutôt agaçant.”

 

Il aime s’investir dans ce qu’il fait, et afin de préparer au mieux l’événement s’était beaucoup entretenu avec les anciens organisateurs. Il avait fait partie de l’organisation lors de la précédente édition du festival, en tant que responsable cuisine et avait assisté l’équipe logistique par moment.

 

Son seul regret : ne pas avoir eu de profonde discussion en pleine nuit, en refaisant le monde en se goinfrant d’une multitude quatre-quarts.