THIS IS ORGA !

Actualités, FF1J 2012, Non classé

Permettre à dix équipes de créer un film en 50h, ça ne se fait pas sans une sacré orga.

Sans les bénévoles, ce serait l’enfer, on serait défait, on aurait plus qu’à fermer boutique, à déclarer forfait.

L’orga a pour fer de lance une poignée de types au savoir faire indiscutable. Il y a de fervents cuistos qui s’assurent que personne ne manque de café, nous préparent de somptueux buffets, que dis-je, des festins. Les gens de la Com s’affairent pour s’assurer que le festival fasse son effet. La Tech’, avec sa logistique parfaite et des éclairages pas surfaits. C’est de leur fait si on a pas l’impression de se balader dans des locaux désaffectés. Si il n’y avait pas de pilotes, les équipes rouleraient sur les fesses, et surtout, elles risqueraient de se retrouver à l’autre bout de l’hémisphère. Et n’oublions pas le Jury, ce groupe de professionnels qui aident les équipes à se perfectionner…

Je le confesse, c’est parce qu’autant de bénévoles apportent leur soutien indéfectible que le public et les équipes sortiront de ce festival stupéfaits.

(Ça, c’est fait.)

En tournage avec Le studio (… ou presque)

Actualités, FF1J 2012, Non classé

Petit détour par le QG des « Studio » pour tenter d’avoir quelques déclarations pertinentes sur le festival et sur leur travail.

Fatigués mais visiblement détendu, ils sont heureux d’avoir pu profiter du beau temps, la pluie n’a pas été trop présente, et leur pilote a su leur trouver à chaque fois l’endroit idéal pour tourner. Ils ont même eu « la chance » de se faire arrêter par la police qui leur a poliment demandé d’arrêter de tourner dans leur véhicule car cela les faisait rouler trop doucement.

Quoi qu’il en soit, ils sont extrêmement contents de leur travail car au milieu de toutes ces équipes, certaines ayant parfois beaucoup de matériels et d’expérience, ils pensent avoir réalisé un film de bonne qualité et, plus important encore, qui leur plait vraiment et dont ils sont particulièrement satisfaits.

On sent la fatigue pointer derrière les mines réjouies, mais avant de nous esquiver, nous leur posons la même question qu’aux « Compose it art », à savoir quelle est leur vision du marché de l’asperge. Aucun doute, pour eux le marché est en pleine expansion à condition de ne pas empiéter sur celui de la pomme de terre. Affaire à suivre.

Dans tous les cas, nous les retrouverons ce soir pour la cérémonie de clôture et nous leur souhaitons bonne chance.

Com’ together

Actualités, FF1J 2012, Non classé

Que serait le FF1J sans une équipe aussi compétente, dynamique, réactive, extraordinaire et génialissime qu’est l’équipe Com’ ? Ces hommes (et femmes) qui se cachent derrière leur appareil photo ou leur ordi/smartphone sont là pour traquer toutes les petites rumeurs, dénicher des dossiers mais surtout pour vous tenir informés de l’avancée du festival. Les 4 à Strophes, grands vainqueurs de l’an dernier, nous ont rejoint pour vous divertir et vous décontracter avec des petites vidéos.

Le Grand Manitou

Anthony

Les photographes

La presse

Les blogueurs (Marielle, Nadège, Alex, Léo, Sebz)

Les 4 à Strophes

Le Making-of

Les hommes de l’ombre

Actualités, FF1J 2012, Non classé

Ils sont une dizaine à s’affairer dans l’ombre du festival. Ils ne seront jamais devant le feu des projecteurs mais sans eux, pas de projecteurs du tout. Les hommes de la technique sont partout  et ils sont plus que nécessaires au bon déroulement de l’évènement.

Nous sommes allés les rencontrer au cinéma Megarama  à Audincourt où se déroulera la cérémonie de clôture. Pour le moment de nombreux câbles courent le long de la salle principale du cinéma. En régie, on teste les musiques, les images, rien n’est laissé au hasard, tout doit être prêt avant 20 heures ce soir et il faut être préparé à toutes les éventualités car on est jamais à l’abri d’un problème technique.

En contrebas, près de l’écran, les récompenses sont déjà là, placées sur un piédestal, et n’attendent que leurs propriétaires légitimes, mais pour cela il faudra attendre encore un peu.

Après que ma collègue ait fini de s’amuser avec le casque qui sert à relier les différentes parties de l’équipe entre elles, nous nous aventurons dans la régie vidéo. Là aussi, on met tout en place pour le grand évènement de ce soir. Nous nous aventurons de manière quasi religieuse derrière les projecteurs qui sont en train de tourner à plein régime, et nous découvrons pour la première fois l’envers du décors.
Si Donald, l’avocat de Jurassic Park, était là il nous demanderait « est ce que ces personnages sont anima… érotiques ? » Mais non, tous les gens que nous voyons sont les véritables artisans du FF1J.

Un grand bravo à eux et nous les retrouvons dès ce soir pour la grande cérémonie de clôture de cette 7ème édition du FF1J.

Hummm la belle pomme !

Actualités, FF1J 2012, Non classé

Peu de temps après notre dernier repas dans les locaux de Montbéliard (une succulente assiette comtoise à base de saucisses, patates et cancoillotte), nous partons à la rencontre de l’équipe cuisine composée de 6 filles et garçons. Car n’oublions pas que si nous avons tous pu tenir pendant ces 3 jours intensifs, c’est aussi grâce au café toujours chaud, aux fruits toujours frais, et aux repas toujours bien consistants.

Pour nos 6 cuistots, c’est la trêve. il se régalent maintenant à leur tour du repas qu’ils nous ont préparé avec beaucoup d’amour.
L’atmosphère est calme, avec une petite musique de fond. On imagine bien à quel point ça peut les changer des bruits de casseroles et autres « GLING » de micro-ondes.

Ce FF1J 2012 est leur première expérience dans le « métier ». Ils ont trouvé l’ambiance cool, et les gens sympas, malgré quelques pics de stress pendant le rush des repas. Car il ne faut pas oublier que nourrir 120 personnes pendant 3 jours, c’est un sacré boulot : 160 œufs à écailler, 5 kg de pâtes à cuire, 11, 5 litres de pâte à crêpes, et, comme si c’était pas assez, de délicieux gâteaux au chocolat MAISON (on en oublierait presque le mythique quatre quart).

Lorsqu’on leur demande de partager quelques anecdotes sympas, ils nous parlent du grand drame de cette édition : une table qui a rendu l’âme,  malencontreusement brulée pendant la soirée barbecue.  Autre curiosité, ils ont été contraints de fabriquer un barnum maison avec des tables et des bâches. Faudrait il un petit côté Mac Gyver pour cuisiner au FF1J ?

Bref, amis cuistots, nous vous saluons bien bas.

Les teasers des équipes sélectionnées

FF1J 2012, Non classé

Pour participer au FF1J, il faut fournir un teaser d’environ 1 min 30. Cette année, le thème était « 7 ans ou l’âge de raison ».

Les teasers des 10 équipes sont sur la chaine Dailymotion du FF1J. Cliquez sur le nom de l’équipe pour aller directement à son teaser.